Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Voyageurs immobiles

Les Voyageurs immobiles

CRITIQUES CULTURE LITTERATURE JEU DE RÔLE CINEMA


L’Age Hyborien, L'Histoire mythique du monde de Conan

Publié par lesvoyageursimmobiles sur 21 Mai 2017, 12:29pm

Sur les antiques civilisations de l’âge révolu des

Hyboriens et des Atlantes, seuls nous sont parvenus

quelques récits fragmentaires, à demi légendaires.

L’un d’eux, Les Chroniques némèdes nous fournit la plupart des détails connus de l’époque hyborienne…

 

 

L’Âge Hyborien

L'Ère Précédant le Cataclysme

 

DE cette époque connue des chroniqueurs némédiens sous le nom d’Ère Précédant le Cataclysme, on sait fort peu de choses, sinon les derniers jours de son histoire …et celle-ci est voilée par les brumes de légende.                                                                                     

 

L’histoire connue commence avec le déclin de la civilisation précédant le Cataclysme, dominée par les Tours d’argent et de pourpre des cités resplendissantes des royaumes de Kamélia, des hommes-serpent de la ténébreuse Valusia, de Vérulia, du sombre Grondar, de Commoria et des mages décharnés et chenus de l’antique Thulé .

Il y avait alors d’autres royaumes, ayant atteint le même degré de civilisation, mais habités par des races différentes et apparemment plus anciennes.

Sur le Grand Continent, ou le Continent Thurien, la Valusia était le royaume le plus occidental. Grondar le plus oriental était une étendue de déserts arides et sauvages. Au sein des étendues les moins désolées, dans les jungles et au cœur des montagnes, vivaient des clans disséminés et des tribus de sauvages primitifs. Très loin, vers le sud, il y avait une civilisation mystérieuse , n’entretenant aucun rapport avec la culture Thurienne et apparemment pré humaine par sa nature.

Les Barbares de cette ère étaient les Pictes qui vivaient dans des îles très lointaines, dans l’océan occidental ; les Atlantes qui peuplaient un petit continent situé entre les îles Pictes et le Continent Thurien ; et les Lémuriens qui vivaient sur une série de grandes îles, situées dans l’hémisphère oriental.

Sur les lointains rivages orientaux du Continent Thurien vivait une autre race, humaine, mais mystérieuse et non Thurienne, avec laquelle les Lémuriens avaient des contacts de temps à autre. Apparemment ils venaient d’un continent inconnu qui n’avait pas de nom et qui se trouvait quelque part à l’est des îles Lémuriennes.

La civilisation Thurienne tombait en décadence ; les armées des différents royaumes étaient composées en grande partie de mercenaires barbares. Ces royaumes chancelèrent sous les coups des païens : Atlantes, Pictes et Lémuriens qui devinrent leurs généraux , souvent leurs hommes d’Etat et leurs rois. Le roi Kull, qui s’empara du trône de Valusia, rallia les Sept Empires sous un unique étendard .

Les querelles entre ces royaumes, autant que les conquêtes qui permirent aux Atlantes de fonder un royaume sur le continent Thurien, relèvent davantage de la légende que de l’histoire exacte…

 

 

L'Ère Après le Cataclysme

 

Lorsque l’ancien monde eut été complètement anéanti par le Cataclysme, que le vert océan eut recouvert de ses profondeurs houleuses les Tours démantelées de l’Atlantide, de la Lémurie, des îles Pictes et que les somptueuses cités du monde civilisé eurent croulé l ‘une après les autres en amas de décombres ….

Les survivants des races Picte et Atlante bâtirent leur empire néolithique, puis s’abîmèrent dans un chaos de guerres sanguinaires.

Les Pictes sombrèrent dans la barbarie, et les Atlantes retournèrent à l’état simiesque. Les Cimmériens émergèrent sous un autre nom des jungles habités par les ex- Atlantes devenus singes.

Puis la grande migration des Hyboriens avaient déferlé vers le sud, depuis le berceau de leur race, une région nordique situé près du pôle. Cet exode avait été titanesque, se poursuivant durant des siècles, des ères.

Les Hyboriens, tribus guerrières réfugiés au nord à l’époque du Cataclysme édifièrent une nouvelle civilisation et bâtir leurs empires.

Le premier royaume hyborien, lHyperborée, rude et farouche, dont les habitants abandonnèrent leur vie nomade pour construire un forteresse aux murs cyclopéens, est renversé par une des tribus nordiques hyboriennes- qui prendra son ancien nom- chassées par les blonds sauvages venus du Nord lointain.

Au sud, des barbares aux yeux gris et aux cheveux tannés, portant des fourrures de loup et des cuirasses en écailles, étaient venus du Nord, envahissant les riches plateaux pour se tailler un empire avec leurs épées en fer et fonder le royaume de Koth.

Au sud-ouest ,dans la vallée fertile de Zingg, protégée par des montagnes élevées , un groupe a évolué progressivement vers une vie agricole et un système social avancé –envahit par une tribu picte, puis une tribu errante Hyborienne, la population se mélangea, ainsi naquit le royaume de Zingara.

Au sud-est d’Hyperborée, est né le royaume des Zhemri, qui prendra le nom de Zamora, lorsque la race de démons, survivants de l’ancienne civilisation pré cataclysmique, sombra, puis revint à la culture et au pouvoir en fondant le royaume de Zamora. A l’époque cataclysmique, les Zhemri, formaient un îlot de semi-civilisation dans une mer de civilisation.

Les descendants des Lémuriens s’échappèrent vers la côte orientale du Continent Thurien qui fut relativement peu touché. Là, ils furent réduits en esclavage par la très vieille race qui y vivait, et leur histoire, durant des milliers d’années, est celle d’une cruelle servitude. Les Lémuriens ,asservis par leurs maître très anciens, retombèrent à un état bestial en raison de leur esclavage impitoyable ; ils se révoltèrent et exterminèrent leurs maîtres. Ce fut des sauvages qui errèrent parmi les ruines d’une civilisation inconnue, puis remontèrent les degrés de l’état sauvage, et qui partir vers l’ouest et fonder les tribus d’Hyrkania.

Agraphur de Turan 3000 ans après le Cataclysme

Les survivants de cette civilisation qui ont échappé à la fureur de leurs esclaves Lémurien, sont partis vers l’ouest. Ils rencontrèrent alors ce mystérieux royaume pré humain, toujours voilé de mystère du sud lointain, préservé du Cataclysme, dont la destinée était toujours pré-humaine . Ils le renversent , pour y substituer leur propre culture, modifiée au contact de l’autre, plus ancienne.

La Stygie : tel est le nom de ce royaume, préservé des invasions étrangères, et, apparemment, les survivants de l’ancienne nation semblent y avoir survécu; et bien que leur race, en tant qu’entité, ait été détruite, ils sont même vénérés,.

Dans les régions pastorales ,sur les frontières orientales de la Stygie ,erraient alors des clans sauvages nomades, déjà connu sous le nom de Terre de Shem. Persécutés pendant des siècles par les Stygiens, ils ont troqué le joug stygien contre celui, moins douloureux de Koth, pour émerger de la barbarie.

 

Lorsque les royaumes de Stygie et Acheron s’étendaient loin au nord du grand fleuve, par-delà les prairies de Shem et jusqu’aux plateaux…

Au temps des magnifiques cités d’Achéron aux tours purpurines, nombreux étaient alors les barbares qui périrent sur les autels, leurs têtes empilés sur la grande place alors que les rois d’Acheron s’en revenaient de l’ouest avec leur butin et leurs captifs nus.

Les magiciens d’Acheron pratiquaient une infâme nécromancie, une sinistre magie que leur avaient enseignées les démons. Leurs rites étaient abominables.

Mais Python, la cité aux tours écarlates, ne fut plus qu’un souvenir des temps révolus lorsque les Hyboriens qui avaient provoqués la chute royaume cruel des sombres rois sorciers d’Achéron, au milieu des incendies et des ruines, fondèrent de nouveaux royaumes…

Les jeunes royaumes d’Ophir, de Koth et de Corinthia, à l’ouest, anciennement assujettis aux rois d’Achéron, retrouvèrent leur indépendance

Sur les vestiges de l’Empire se dressèrent l’Aquilonia, la Némédia, et Argos, d’après les tribus qui les bâtirent.

 

3 000 ans se sont écoulés depuis la chute d’Achéron,

 

L’Age Hyborien, L'Histoire mythique du monde de Conan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents